Side Project : entreprendre sans risque

Le Side Project inspire de plus en plus de salariés et entrepreneurs qui veulent tester des idées, sans prendre de risque.

Side Project, Side Business, Side Hustle, le principe est très simple : il s’agit de tester une idée, à côté de son occupation principale, pendant son temps libre.

Issu à l’origine du concept de Side Hustle, désignant un petit boulot ou complément de revenu (side job),

Lancer un side project est devenu une véritable méthode de reconversion et d’entrepreneuriat sans risque

Accédez directement aux parties de l’article qui vous intéressent le plus :

Side Project origins
Le Side Project, c’est pour qui ?
Les risques d’un side project
Et si vous lanciez un Side Project ?
Quel Side Project est fait pour vous ?
7 étapes pour réussir votre Side Project
Aller plus loin avec votre Side Project

Side Project : Questions Fréquentes (F.A.Q.)

Voici pour commencer quelques réponses aux questions les plus fréquentes qui se posent au sujet du Side Project :

Un side project, c’est quoi ? Définition du Side Project

Par définition, un side project est un projet que vous allez mener à côté de votre occupation principale et de vos autres occupations. On entend parfois parler de side hustle ou de side business, il s’agit de termes équivalents et qui dépendent du niveau d’avancement et du type d’activité que vous développez.
Un side hustle est une activité qui vous permet de compléter vos revenus et de vous créer un complément de salaire. Il peut rester tel quel, et vous permettre d’avoir une activité épanouissante et rémunératrice, mais il peut aussi aboutir à une envie de changer de vie, de changer de job et de lancer un ou plusieurs side business rentables.
Le terme side project englobe tous ces termes, et désigne le fait de vous organiser, de réserver du temps et de planifier des actions pour réussir à tester des idées de business ou de reconversion, en parallèle de votre job, sans avoir à prendre de risque.

Quel statut pour un side project ?

Votre statut dépend de votre niveau d’avancement. Comme son nom l’indique, un side project est un projet, vous n’avez donc aucune obligation d’avoir un statut tant qu’aucune facturation ou vente n’a lieu. Quand le side project est à la phase de lancement, l’idéal est de pouvoir passer par une plateforme intermédiaire :
– pour des services, les plateformes freelance qui permettent la plupart du temps de commencer en tant que particulier pour effectuer vos premiers tests et valider votre idée de side project.
– pour des produits, physiques ou des infoproduits, il existe là-aussi de nombreuses plateformes et marketplaces qui permettent de faire ses premières ventes, valider son business modèle, avant de choisir un statut et de se déclarer en tant qu’entrepreneur.
Au bout de quelques ventes, dès que le modèle est validé et que les revenus commencent à être réguliers, il est impératif d’obtenir un statut.
Le plus simple pour commencer est le statut de micro-entrepreneur, même s’il n’est pas optimal d’un point de vue rentabilité, car il est ensuite très facile d’en changer dès que votre chiffre d’affaires devient plus conséquent pour optimiser rentabilité et fiscalité.

Comment démarrer un Side Project ? Comment lancer son Side Project ?

Le premier élément clé est le temps : vous devez pouvoir consacrer au moins 1 heure par jour en moyenne à votre side project.
Une fois que les créneaux de side project sont prévus dans l’agenda, la première étape consiste à trouver une idée. Toutes les idées sont envisageables, mais pour un side project, on privilégiera certains critères comme la faisabilité, la rapidité de mise en œuvre, le potentiel de chiffre d’affaires et de rentabilité, la facilité d’automatisation…
… et l’enthousiasme : élément indispensable pour réussir à tenir sur la durée. Votre side project doit être votre bulle d’inspiration, de motivation et de passion.
Pour lancer un side project, on commencera par chercher à vendre une version beta de son produit ou de son service le plus rapidement possible auprès de clients tests / cobayes.
Ces premier tests permettront d’améliorer l’offre avant de la lancer en grandes pompes en communicant plus largement.
L’idéal sera de s’appuyer dans un premier temps sur les plateformes de visibilités déjà existantes, comme les plateformes freelance, les marketplaces et les réseaux sociaux, puis d’envisager ensuite la création de sa propre plateforme et de son site web.

Comment tester une idée de Side Project / Business ?

Le test fait partie de l’ADN du side project. L’objectif est de réussir le plus rapidement possible à transformer une idée en offre que l’on va rendre visible auprès de premiers clients tests, par exemple en proposant un prix spécial. Cette phase permet de recueillir de nombreux retours et d’améliorer l’offre, de pivoter en changeant son idée pour mieux coller aux besoins du marché, ou au contraire d’abandonner l’idée et de passer à une autre si le test n’est pas concluant.

Comment lancer un side project en restant employé ?

Rien ne vous oblige de quitter votre emploi pour démarrer et lancer votre side project.
Vous pouvez décider de garder les deux si vous le souhaitez. Attention à bien vérifier les clauses de votre contrat, l’idéal étant de développer un side project sans concurrence avec votre employeur, et si besoin, prévoyez de rediscuter avec lui la possibilité de faire sauter votre clause d’exclusivité si vous en avez une, en lui expliquant que votre side project ne sera pas un frein pour votre implication.
Vous pouvez aussi décider de quitter votre emploi dès que votre side project est suffisamment rémunérateur.
Négociez votre sortie au mieux, par une rupture conventionnelle si possible pour bénéficier du chômage. D’autres dispositifs existent, comme la démission pour création d’entreprise, mais la rupture conventionnelle reste la plus fiable pour bénéficier de vos droits.
Enfin, sachez que vous bénéficiez de la portabilité complète si vous avez déclaré votre activité et fait du chiffre d’affaires AVANT de signer votre rupture. Dans ce cas, vous pourrez cumuler votre indemnité chômage et votre chiffre d’affaire de l’activité conservée sans plafond.

Aux origines du Side Project

Le terme Side Hustle a été popularisé aux U.S. en 2013 grâce à Chris Guillebeau et Nick Loper.

Chris Guillebeau est connu grâce à ses livres :

  • The 100$ Startup, 2012, traduit en français : 100 € pour lancer son business, 2014 
  • et Side Hustle: From Idea to Income in 27 Days

Mais le véritable artisan, celui qui a testé lui-même les concepts de side hustle et side business, est l’auteur-entrepreneur et blogueur Nick Loper dont je vous recommande l’excellent site Side Hustle Nation.

L’état d’esprit Side Project

Ma citation préférée du livre de Chris Guillebeau, Side Hustle, est la suivante :

Everything is Figureoutable

Si vous avez une idée en tête, alors il existe un moyen de la transformer en side project pour vérifier son potentiel auprès de clients, le plus rapidement possible.

En lançant un side project, même si vous n’y consacrez que quelques heures par semaine, d’un seul coup, le champ des possibles s’élargit à l’infini.

Il n’y a aucun risque, vous gardez votre job le reste du temps, mais vous vous autorisez une fenêtre temporelle rien qu’à vous, pendant laquelle toutes les idées de reconversion ou de business sont possibles !

Voici quelques traits de caractères qui vous aideront à réussir dans la voie du side project :

  • être pragmatique, débrouillard et orienté solutions
  • être prêt à passer à l’action le plus rapidement possible
  • suivre la philosophie du Fait vaut mieux que parfait
  • être prêt à tester vos idées dans la vraie vie
  • et à les confronter rapidement à des retours de clients tests
  • savoir rebondir et pivoter en adaptant vos idées à ces retours
  • oser croire en vous !

Autre point important : pensez différenciation plutôt que concurrence.

Il y a toujours une solution pour vous différencier.

Si vous pensez que votre idée n’a rien de révolutionnaire ou d’innovant, puisez dans votre personnalité et votre expérience pour créer votre propre niche différenciante.

Les avantages du Side Project

Lancer un Side Project comporte de nombreux avantages :

  • vous pouvez croire en vos idées
  • vous pouvez tester et vous lancer à votre rythme
  • vous (re)prenez confiance en travaillant pour vous, sur vos idées
  • vous développez vos compétences en accéléré
  • vous rencontrez des personnes inspirantes

Il y a bien d’autre avantages à lancer un side project, et surtout, cette démarche ne comporte aucun risque.

Tant que vous ne facturez rien, vous n’êtes même pas obligé d’en parler à qui que ce soit et pouvez avancer en sous-marin.

Le Side Project, c’est pour qui ?

Quelle que soit votre situation, salarié, étudiant, retraité, entrepreneur, vous pouvez démarrer un side project.

Attention cependant dans certains cas, votre statut ou les clauses de votre contrat peuvent vous empêcher de facturer (si votre projet est un business), mais même dans ce cas, rien ne vous empêche de préparer toutes les étapes avant de devoir facturer.

C’est à vous de définir vos objectifs et de voir ce que vous attendez de votre Side Project :

  • un simple complément de revenu, en mode side hustle ?
  • le test d’une idée de business qui pourrait remplacer votre job actuel ?
  • un moyen de tester une idée de reconversion sans quitter votre confort actuel ?
  • une solution pour acquérir de nouvelles compétences en accéléré, avec l’enthousiasme de travailler pour vous et des clients ?
  • ou encore l’occasion de changer d’air et d’avoir un projet passionnant et rémunérateur…

Comme il n’y a pas de bonne façon d’entreprendre ou un seul chemin pour se reconvertir, il n’y a pas non plus de bon ou de mauvais side project :

Le plus important est de développer un side project qui sera bon pour vous…

Quels sont les risques d’un side project ?

Il y a pour moi deux principaux risques si vous vous lancez dans un side project :

  • le risque d’y prendre goût et de ne pas pouvoir décrocher 😉
  • le risque de développer vos compétences au point de ne plus être à votre place dans votre job bien rangé 😉

Bon, vous l’avez compris, des risques plutôt positifs en soit !

Vous lancer dans un side project (ou plusieurs à la suite si vous devenez accro comme moi) peut vous aider à développer de nombreuses compétences :

  • savoir gérer vos priorités et gérer votre temps
  • gérer votre quotidien et puiser dans le pouvoir des habitudes
  • apprendre à vous lancer rapidement même quand tout n’est pas parfait
  • réussir à vous concentrer sur des objectifs très clairs et passer à l’action
  • être plus pro-actif et développer une véritable sensibilité client
  • réfléchir avantages, bénéfices et solutions
  • négocier, vendre, pitcher, améliorer votre communication

C’est ce que j’ai ressenti quand j’ai lancé mon premier side project.

À l’époque, j’avais un job suffisamment satisfaisant pour ne pas en changer, mais au fil des années, j’ai ressenti un profond manque de reconnaissance, de challenge, de diversité et d’enthousiasme.

J’ai décidé de vendre ma plume, à côté, les soirs et les weekends en me lançant en rédaction web.

Du jour au lendemain, cette expérience m’a permis de développer mes compétences à toute vitesse et a ouvert le champ des possibles.

Je pouvais gagner de l’argent en proposant mes services ✨🎉

Et pourquoi pas aller plus loin ? Et si je me formais dans ce domaine ? Et si je lançais mon blog ? Et si j’écrivais un livre ? Et si je devenais auteur ?

Et si je visais la liberté financière ?

Après 4 ans de side projects multiples et variés, guidé par le plaisir, le challenge et la passion, j’ai pu me rendre compte que c’était viable à plus long terme et j’ai négocié ma rupture !

Pour me consacrer maintenant à un seul objectif : vivre confortablement de mes livres et de mon blog.

De fil en aiguille, votre premier side project peut avoir le même rôle de déclencheur qu’il a eu pour moi et pour de nombreux side hustlers de notre communauté.

Avec du travail, de la passion, en prenant soin de satisfaire vos clients, il n’y a pas de limite infranchissable et votre ou vos side projects peuvent vous emmener loin : pourquoi pas vers une liberté professionnelle, personnelle et financière totale ?

Et si vous lanciez un Side Project ?

Vous ne risquez rien à lancer un Side Project, et vous pouvez gagner gros !

Si vous faites partie de ceux qui ont plein d’idées mais ne sont jamais passés à l’action, alors l’approche side project pourrait bien vous aider à combattre la procrastination et signer le début d’une nouvelle aventure qui changera votre vie durablement.

Il y a de nombreux autre avantages à vous lancer dans l’aventure side project.

Vous pouvez par exemple développer un projet qui vous aidera à compléter vos revenus, tout en utilisant vos compétences ou en développant une passion. Il n’est pas rare de développer un side project rapidement plus rémunérateur que votre emploi salarié. C’est ce que j’ai découvert à l’époque : au bout de 6 mois, mon side project me rapportait le double de taux horaire que mon emploi d’ingénieur.

Votre side project sera aussi un formidable outil pour tester votre motivation. Il y a parfois des idées que nous gardons sur le papier et qui nous paraissent lumineuses, mais qui sont bien plus fades et décevantes dès lors que l’on passe véritablement à l’action.

Imaginez que vous ayez tout plaqué pour votre idée, si belle sur le papier, mais décevante dès les premières commandes…

En ayant testé votre idée avec un Side Project, vous pouvez changer d’idée en cours de route sans aucun impact. Il vous suffit alors de pivoter et de trouver une nouvelle idée à expérimenter.

Votre Side Project vous permet donc de confirmer votre idée et votre motivation avant d’engager des sommes importantes ou de négocier votre rupture.

Maintenant  que nous avons vu quelques-uns des nombreux avantages du Side Project, voyons sans plus tarder comment passer à l’action concrètement !

Quel Side Project est fait pour vous ?

Que vous ayez décidé de vous lancer pour augmenter vos revenus à court-terme ou pour tester une idée de business ou de reconversion, commençons par la première étape : décider quel idée de Side Project vous allez tester !

Trouver des idées de Side Project

Pour moi, il n’y a pas de mauvaise idée, et surtout, n’écoutez pas ceux qui vous disent que votre idée existe déjà : c’est tant mieux, cela veut dire qu’il existe des clients.

C’est encore un des nombreux avantages du side project : vous pouvez commencer petit et votre idée n’a pas besoin de révolutionner votre époque. Elle a besoin d’être rentable, et même si de nombreux concurrents existent, il y a toujours des solutions pour vous démarquer.

Il est parfois difficile de choisir quand on a trop d’idées (venez me dire en commentaires si vous faites partie de la team #1000idées 😉 comme moi), mais la première difficulté peut être au contraire d’en trouver.

Si c’est votre cas, j’ai plus de 270 idées de side project à vous proposer !

Vous avez bien lu, et uniquement des idées sérieuses et qui ont fait leur preuve :

idées de business

https://sidehustlefrance.com/idees-business/

Ces listes d’idées de business et de compléments de revenus peuvent vous aider à trouver l’inspiration pour votre side project, et même vous faire découvrir des idées que vous n’auriez pas envisagé ! Mon conseil est de prendre le temps de parcourir ces listes pour ne pas passer à côté d’une idée qui vous ferait vibrer.

Choisir votre idée

Si vous hésitez entre plusieurs idées de side project, la première étape consiste à faire un choix.

Je vous déconseille en effet de travailler sur plusieurs side projects en même temps. Pas de problème pour slasher entre plusieurs activités déjà lancées, mais vous devriez à mon sens vous concentrer sur un seul side project à la fois en phase de lancement.

Pour choisir entre vos différentes idées, voici un outil très simple de sélection qui prend en compte :

  • Votre enthousiasme (très important !)
  • La faisabilité de votre idée de side project
  • Sa rapidité de mise en œuvre
  • Le potentiel de rémunération de votre projet
  • La pertinence et l’existence d’un besoin
  • Le niveau d’investissement nécessaire (temps, argent, énergie)
  • La facilité d’automatisation une fois que tout sera en route

Tableau de sélection 

En ligne, vous trouverez 7 critères de sélection, et en colonne vos trois meilleures idées de side business : SB1, SB2, SB3. 

Il vous suffit de remplir chaque case avec une note de 1 à 3 : 

  • 1 = Faible 
  • 2 = Moyen(e) 
  • 3 = Fort(e) 
Critères Idée 1 Idée 2 Idée 3 
Enthousiasme/passion       
Faisabilité       
Rapidité      
Potentiel de rémunération      
Pertinence       
Niveau d’investissement      
Facilité d’automatisation       
TOTAL       

Vous pouvez aussi utiliser ce modèle au format tableur en cliquant sur ce lien : tableau de sélection 

Remplissez les cases, calculez le total de points de chacune de vos idées, et choisissez celle qui obtient le meilleur score.

Et voilà !

Maintenant, il ne reste plus qu’à partir en exploration.

7 étapes pour lancer et accélérer votre Side Project

Un seul objectif à partir de maintenant : aller de l’avant, ne plus regarder en arrière, et vous accrocher jusqu’au bout pour concrétiser l’idée que vous venez de sélectionner

Voici un plan d’action en 7 étapes à suivre pour passer à l’étape supérieure.

Mon conseil : réalisez-le le plus vite possible, oubliez vos doutes et suivez le principe clé : « Fait vaut mieux que parfait ». Si vous avez survolé certains points, vous y reviendrez plus tard. Fixez une date butoir la plus proche possible pour atteindre ces 7 étapes !

Side Project 7 étapes pour se lancer

Vous aimez cette image ? Intégrez la gratuitement sur votre site web avec Twaino.

<a target="_blank" href="https://sidehustlefrance.com/side-project" title="Side Project 7 étapes pour se lancer" rel="noopener"><img data-no-lazy="1" src="https://sidehustlefrance.com/side-project-7-etapes-2" alt="Side Project 7 étapes pour se lancer" width="540px" border="0"></a><br>Source de l’image:Side Project 7 étapes pour se lancer | <a target="_blank" href="https://sidehustlefrance.com/side-project" rel="noopener">Side Hustle France</a>

Etape 1 – Gagner du temps

Un side project, par définition, est une aventure que vous allez vivre à côté d’une occupation principale. Une des premières causes d’abandon est le manque de temps et d’organisation.

Voici quelques conseils pour vous organiser et gagner le temps nécessaire pour réussir votre projet :

  • Allez à l’essentiel et allégez votre to do list : au moins le temps de mener à bien votre projet, refusez tout nouvel engagement et mettez même certaines activités en stand-by
  • Définissez la TLPI de votre side project chaque jour : TLPI = Tâche La Plus Importante, il s’agit de LA tâche, parmi toutes celles de votre To-do list, qui, si vous la réalisez, vous donnera la satisfaction d’avoir bien avancé. L’idéal est de réaliser cette tâche le plus tôt possible, par exemple au saut du lit !
  • Gagnez du temps au travail et partez plus tôt ! Rien ne vous empêche de travailler mieux et plus vite à votre job, et de réinvestir le temps gagné dans votre side project. On me souffle que certains se permettent même de réinvestir ce temps pendant les heures de bureau…
  • Réduisez le temps passé sur des activités pas vraiment utiles : sans couper toute distraction, vous pouvez très certainement diminuer Netflix, la télévision, YouTube, au moins le temps de votre projet

Gagnez encore plus de temps

Nous venons seulement de survoler le sujet de la gestion du temps.

Nous avons tous de nombreuses heures à gagner par semaine pour les réinvestir sur un side project, et pour savoir combien vous pouvez en gagner, je vous invite à lire notre livre sur le sujet : moins de deux heures de lecture qui peuvent vous rapporter 10 heures ou plus par semaine !


Etape 2 – Planifiez le succès de votre side project

Un rêve écrit avec une date devient un objectif. Un objectif détaillé en étapes devient un plan. Un plan soutenu par des actions transforme vos rêves en réalité. 

– Greg Reid

J’adore cette citation, elle s’applique à tous les objectifs, et en particulier à celui de votre side project que vous allez gérer à côté de tout le reste. À objectif flou, résultats flous… Vous connaissez certainement cette maxime.

Pour réussir votre side project, il est important d’avoir l’objectif le plus clair possible

Quel est votre objectif ? Pourquoi avez-vous envie de lancer ce side project ? Comment vous représentez-vous son succès ? Quel indicateur de mesure pouvez-vous mettre en place pour vérifier que vous aurez atteint vos objectifs d’ici quelques jours ?

Quel que soit votre objectif, vos chances de succès augmenteront à condition :

  • De vous consacrer tous les jours à votre side project, si possible 30 minutes à une heure par jour minimum
  • D’avoir défini le plus clairement possible un objectif clair et mesurable
  • De planifier dès maintenant dans votre agenda un moment dans la semaine où vous allez passer en revue vos avancées et adapter votre planning en conséquence

Conseil : planifiez vos créneaux de side project à l’avance !
Par exemple, un créneau d’1h30 tôt le matin, chaque jour de la semaine si vous pouvez, et une heure de revue de vos objectifs side project le samedi.

Bien sûr, à adapter à votre agenda en fonction de votre temps disponible. Et s’il vous manque du temps, retournez à l’étape 1 😊

Etape 3 : Analysez le potentiel de votre idée

Les conseils qui suivent concernent principalement les idées d’entrepreneuriat, mais vous pouvez aussi vous en inspirer dans le cadre d’un projet de reconversion en adaptant : marché cible = entreprise cible, besoin = compétences recherchées, etc.

N’oubliez pas le plus important, quel que soit votre projet : partir en exploration et tâter le terrain.
Une étude de marché et un business plan ne sont jamais inutiles, mais dans l’esprit side project, l’objectif est de trouver le plus court chemin entre votre idée et sa matérialisation auprès de premiers clients tests.

Faites une étude de marché express

Papier et crayon en main, posez vous les questions suivantes :

  • Quels sont les principales entreprises qui proposent des produits ou services similaires ?
  • Depuis quand existent-elles ?
  • Quel est leur historique, comment se sont-elles développées ?
  • Quels sont leurs points forts et leurs points faibles ?
  • Que trouvez-vous convaincant dans leur offre ? Que faudrait-il améliorer ?
  • Quels sont les retours des clients ? Analysez les avis et commentaires s’il y en a : que pourriez vous améliorer pour satisfaire les clients insatisfaits ? Quels points forts ressortent et dont vous devriez vous inspirer ?
  • Comment vendent-elles ? Quels sont leurs canaux de distribution ?
  • Quels sont leurs prix ? À combien estimez-vous leur chiffre d’affaires ?
  • Comment pouvez-vous vous démarquer ?

Vous retrouverez plus de questions dans notre livre 7 Techniques pour Lancer votre Side Business :

Faites cet exercice de benchmarking en répondant à ces questions pour 3 concurrents ou plus et gardez une chose en tête : il suffit souvent d’améliorer un des points faibles des offres de vos concurrents pour vous différencier.

Étape 4 – élaborez votre offre

Point important pour réussir votre side project, l’élaboration d’une offre parait parfois compliquée. Voici une solution express pour l’élaborer.

L’objectif de cette étape est d’élaborer une version test pour avoir des premières réactions de clients. Le principal piège dans lequel tombent de nombreux candidats au side project à ce stade est de vouloir trop bien faire et d’y passer trop de temps.

Réfléchir à votre client idéal

Même si vous proposez votre offre à une cible large, il est très important avant de formuler votre offre de réfléchir à votre client idéal et de se mettre dans ses chaussures pour envisager ses bénéfices.

Imaginez-le dans les moindres détails et établissez son portrait robot, avant de rédiger le texte de votre offre.

Pitch de l’ascenseur

Maintenant que vous avez votre client idéal en tête, l’objectif est de résumer en une phrase les avantages que votre offre lui procurera.

Le piège classique est de formuler son offre sous l’angle des fonctionnalités et non des avantages.

Quelle formule préférez-vous : l’offre 1 ou l’offre 2 ?

Offre 1 Offre 2 
Je vais créer un site web, écrire des livres et publier des contenus sur le sujet du side projectJ’aide les salariés à gagner leur liberté en leur expliquant comment lancer un side project. 

La formule 1 part des fonctionnalités et de ce que je veux faire. La formule 2 se focalise sur les bénéfices pour mes lecteurs.

Voici quelques exemples :

  • J’aide les entrepreneurs à augmenter leur trafic en leur expliquant simplement les principes du référencement web SEO
  • J’aide les cadres surmenés à retrouver l’équilibre grâce à la sophrologie
  • J’aide les entrepreneurs à gagner en sérénité grâce à une meilleure organisation au quotidien
  • J’aide les PME à améliorer leur impact sociétal en les formant au développement durable

C’est à vous de jouer : quel est le pitch de l’ascenseur de votre offre ?

Elaborez votre offre

Il y a plusieurs techniques pour vous aider à écrire une offre convaincante. Commencez par votre pitch de l’ascenseur, puis ajoutez ces informations :

  • Le nom de votre offre
  • Le problème principal que votre produit ou service permet de résoudre
  • Expliquez en quoi vous êtes qualifié sur le sujet
  • Donnez une liste des objectifs que votre client idéal va réussir à atteindre grâce à votre offre
  • Ajoutez un appel à l’action simple et convaincant pour expliquer à votre client idéal comment se procurer votre produit/service

Vous retrouverez un modèle prêt à l’emploi pour vous aider à écrire votre offre dans le livre 7 Techniques pour Lancer votre Side Business, au chapitre 9.

Voici d’autres sources d’informations pour rédiger une offre convaincante grâce au copywriting et au storytelling :

La méthode AIDA sur le blog de Danilo Duchesnes : 
https://daniloduchesnes.com/blog/methode-aida/

Le storytelling selon Sophie Contentologue : 
https://www.contentologue.com/apprendre-le-storytelling-lecon-1-3/

Étape 5 – Mettre votre offre en ligne et la rendre visible

Il est temps de rendre votre offre visible aux yeux du monde !

N’attendez pas que tout soit parfait pour sauter le pas, n’oubliez pas que votre offre est en version test et que les retours de vrais clients vous feront avancer plus vite que de continuer de peaufiner dans votre coin.

Utilisez les plateformes en ligne

À ce stade, beaucoup vous conseillent de créer votre site et votre marque. Ils oublient qu’il est encore plus facile de passer par les plateformes en ligne.

Il en existe pour tous les goûts et tous les types d’offres, alors autant en profiter car elles ont de nombreux avantages :

  • Elles sont très visibles
  • Les visiteurs de ces plateformes sont déjà dans une optique d’achat
  • Votre gestion sera plus facile
  • Les paiements sont sécurisés
  • Vous pouvez souvent commencer sans statut d’entrepreneur

Quelques exemples de plateformes

Il existe de nombreuses plateformes et places de marché, que vous vendiez des services ou des produits physiques ou digitaux :

  • Vendre des créations : etsy, amazon handmade, rebelsmarket, redbubble, creativemarket, et bien d’autres !
  • Vendre des produits d’information : udemy, tuto.com, podia, teachable, amazon kdp
  • Vente de services : 5euros, malt, fiverr, upwork, kang, jemepropose…
  • Vente de produits : aliexpress, leboncoin, rueducommerce, rakuten, pixmaniac

Note : sur certaines plateformes, vous devez avoir le statut d’entrepreneur. Privilégiez pour commencer celles qui vous permettent de faire vos premières ventes sans ce statut.

Pour la vente de service, ma plateforme préférée est 5euros. Je vous explique pourquoi dans cet article :

Lire l’article : Lancer votre side business sur 5 euros

complement de revenu 5 euros com


Étape 6 – Trouver vos premiers clients

Si vous avez suivi mon conseil à l’étape 5, vous partez avec un avantage : votre offre est directement visible auprès clients qui fréquentent les plateformes en ligne à la recherche de solutions.

Soignez votre profil

Choisissez une photo ou un logo de qualité (vous pouvez trouver des graphistes sur 5euros par exemple qui vous feront une première version à prix compétitif).

Complétez votre bio, insérez votre slogan ou votre pitch de l’ascenseur.

Optimisez la description de votre produit/service en réutilisant l’offre rédigée à l’étape 4.

Remplissez au maximum toutes les rubriques, ajoutez toutes les infos pertinentes, expériences, produits, historique, certifications, etc.

Aller chercher vos premiers clients

Le plus difficile est souvent de trouver les premiers clients. Voici comment lancer la machine :

  • Utilisez votre réseau : proches, amis, collègues sont les plus faciles à solliciter pour obtenir vos premières commandes et avis qui peuvent suffire à convaincre des clients inconnus
  • Utilisez un prix d’appel attractif : ne tirez pas les prix vers le bas trop longtemps, et remontez vos tarifs dès qu’un flux de commandes régulier est enclenché
  • Communiquez : participez aux forums et évènements de votre plateforme de vente, cherchez des groupes Facebook et des hashtags en lien avec votre side project, répondez rapidement aux demandes d’informations de vos clients potentiels dès qu’ils vous contactent
  • Récoltez des avis : demandez à vos premiers clients satisfaits de rédiger un avis, et profitez-en pour sonder leurs futurs besoins
  • Relancez : clients ou simples curieux, planifiez de les recontacter d’ici quelques jours

Si besoin, vous pouvez aussi envisager des promotions et offres exclusives pour démarrer plus rapidement.

Étape 7 – Améliorez et accélérez

Nous venons de voir le principal, car ma conviction première est que c’est dans l’action que vous trouverez vos meilleures idées d’amélioration ou de nouveaux side projects.

Le plus difficile est de se lancer, et si vous avez suivi les étapes précédentes, vous avez fait le plus dur.

Félicitations !

Continuez à communiquer et à satisfaire vos clients, et vous mettrez toutes les chances de votre côté de réussir votre side project.

Aller plus loin avec votre Side Project

Si vous lisez ces lignes et que vous n’êtes pas encore passé(e) à l’action, alors j’espère au moins que cette lecture aura aiguisé votre appétit :

Vous aussi avez le droit de croire en vos idées, vos passions et chances de réussite !

Tous les jours, au sein du groupe d’entraide Side Hustle France, et par email de membres de la communauté, j’échange avec des personnes qui ont réussi à changer complètement de vie grâce au Side Project.

Ce n’est pas un mirage ni une solution pour devenir riche à millions en quelques clics grâce à son 07…

… mais une méthode réelle qui fonctionne et à fonctionné pour des centaines de personnes que je connais personnellement.

Alors pourquoi ça ne fonctionnerait pas pour vous ?

Je vous assure que j’ai même vu des personnes réussir à atteindre des résultats époustouflants avec des idées soit basiques, soit complètement loufoques.

Que risquez vous à essayer ?

Que vous ayez déjà réussi à créer votre premier Side Project ou que vous en soyez uniquement au stade de l’idée, voici un récapitulatif des ressources de ce site et de la communauté Side Hustle France (Team SHF pour les intimes) pour accélérer votre réussite dans cette voie de la reconversion et de l’entrepreneuriat sans risque :

Trouver des idées de side project

☞ Plus de 120 idées de side business

☞ Plus de 150 idées de revenus complémentaires

☞ Se lancer en rédaction web

☞ Se lancer en autoédition 


Entreprendre et créer son activité en ligne

☞ 10 questions pour lancer un side business

☞ 5 étapes pour créer ton side business sur 5euros

☞ Nomade digital : voyager en travaillant

☞ Le concept des revenus passifs


Marketing et technique

☞ Créer un site WordPress

☞ Référencer son site web (SEO pour entrepreneurs)

☞ Augmenter la visibilité de son side business

☞ La Landing Page, l’indispensable pour optimiser son side project

 
Organisation / Gestion du temps

☞ Gestion du temps

 Passer à l’action et accélérer vos résultats

Dans cette liste, vous trouverez forcément une solution, une méthode, un outil ou encore un site qui vous permettra de lancer ou d’accélérer votre side project, vous créer une nouvelle source de revenu, ou vous lancer dans une reconversion ou un business en ligne.

Quel side project avez vous envie de démarrer ?

Quelles idées avez-vous pour accélérer votre side project ?

Venez me le dire :

☞ Dans les commentaires au bas de cet article

☞ Sur le groupe d’entraide

☞ En répondant à un des mails de la newsletter SHF

J’espère que vous trouverez ces ressources utiles, et surtout, que vous passerez à l’action pour en exploiter les enseignements !

Bon side project(s) !!

2 réflexions au sujet de “Side Project : entreprendre sans risque”

Laisser un commentaire

Plus qu'une étape !

Rejoignez notre liste de lecteurs et recevez votre livre offert directement par email

Votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous vous abonnez à la Newsletter Side Hustle France. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Politique de confidentialité