You are currently viewing Comment monétiser un site web/blog ?

Comment monétiser un site web/blog ?

Les meilleures idées issues du Side Hustle Show

Si vous me suivez sur ce site, dans la newsletter, le podcast ou ailleurs, vous le savez peut-être déjà : je suis un grand fan de Nick Loper, l’auteur du site https:\\www.sidehustlenation.com, à qui je dois beaucoup, et en particulier la création de ce site.

C’est quand j’ai découvert son site et son podcast que je me suis découvert une passion pour le side hustle et l’envie de faire découvrir ce concept dans le monde francophone.

Dans cet article je vous présente toutes les idées que j’ai notées sur le sujet de la monétisation d’un site web/blog en écoutant exclusivement des épisodes du podcasts The Side Hustle Show de Nick Loper.

Cet article est susceptible de contenir des liens d’affiliation. Voir la page Avertissement pour plus d’informations

Monétiser un site web/blog avec le Side Hustle Show : liste des épisodes

C’est mon petit plaisir de geek du side hustle quand je prends la route en solo : écouter un max d’épisodes de Nick Loper les uns à la suite des autres. Parfois je lance mon google podcast sur le Side Hustle Show de Nick en mode aléatoire, mais cette fois, j’avais préparé une liste avant mon trajet, en mode Monétisation de site web.

Au programme, du plus ancien au plus récent, voici les épisodes que j’ai écoutés et décortiqués pour créer la to-do list de la monétisation de site que je suis en train de mettre réellement en pratique pour monétiser le site sidehustlefrance que vous êtes en train de lire (vous trouverez cette to-do list tout au bas de cet article).

Bien sûr, je vous recommande d’écouter les épisodes en intégralité tant ils apportent de conseils concrets. Le slogan du Podcast de Nick est le suivant : « The Side Hustle Show: The Business Podcast You Can Actually Apply ». Le podcast business que vous pouvez vraiment mettre en pratique, si vous écoutez ses épisodes, vous trouverez certainement que ce slogan n’est pas usurpé : il permet vraiment de passer à l’action.

Si l’anglais n’est pas votre « cup of tea » ou si vous n’avez pas le temps, scrollez tout en bas de cette liste d’épisodes pour voir mon résumé des meilleures idées et comment je les applique pour le site sidehustlefrance.com ⬇⬇

Voici les articles, du plus ancien au plus récent :

163: How to Build a 6-Figure Blog in Less Than a Year, with Jon Dykstra

166: $10k a Month Blogging Part-Time

187: Traffic Hacks for 2016 and Beyond, with Neil Patel

199: Building a Blog to $20k a Month and Beyond

200: From Content to Cash Flow – Affiliate Marketing and Automated Sales Funnels

257: Affiliate Marketing for Bloggers: How Michelle Makes $50,000 a Month Selling Other People’s Products

304: The $5k a Month Part-Time Girl Scout Blog

482: From 6-Figure Blog to 7-Figure Online Business: Catching Up with Robert Farrington

Le résumé de chaque épisodes et les idées clés pour la monétisation de site

Voici les idées principales que j’ai notées et qui m’ont servi à construire ma to-do list de monétisation de site web.

Certains épisodes sont assez anciens et on pourrait se dire que les infos sont plutôt datées, mais je vous assure que même les épisodes les moins récents contiennent des pépites encore d’actualité et méritent d’être écoutés si vous cherchez sérieusement à rentabiliser et monétiser votre site et votre trafic.

Comment développer un site/blog qui rapporte 6 chiffres en moins d’un an avec Jon Dykstra

Résumé de l’épisode 163: How to Build a 6-Figure Blog in Less Than a Year, with Jon Dykstra

Jon est un ancien juriste devenu pro de la monétisation de sites web. Auteur de plus de 20 blogs, il publie son expérience sur le sujet de la monétisation sur son site https://fatstacksblog.com/.

  • Jon publie des articles de plus 5000 mots très bien optimisés SEO et contenant parfois jusqu’à 40 images très travaillées pour optimiser les partages sur les réseaux sociaux.
  • Jon analyse les résultats organiques de chacun de ses articles et booste ceux qui ont les meilleurs résultats par de la pub Facebook. Certains de ses articles rapportent beaucoup en publicité et il réussit à augmenter encore ces revenus grâce à la pub facebook.
  • La majorité des revenus de Jon viennent de la publicité display : Adsense, Media.net, GumGum Image Overlay, polling software, criteo. (J’ai personnellement testé uniquement Adsense pour le moment. Je pense qu’il y a un tri à faire pour la France et la francophonie, certaines des régies citées sont plutôt dédiées aux U.S). Son conseil : il faut garder une expérience utilisateur agréable et ne pas remplir de pub. Pour cette raison, des articles fouillés et bien illustrés permettent de faire passer la « pilule de la pub » en quelque sorte.
  • Ne vous reposez pas sur une source de trafic : si le SEO se porte bien et que Google vous envoie du trafic naturel, investissez plus de temps et/ou d’argent dans les réseaux sociaux pour diversifier. Si un article est rentable, investissez dans le trafic payant pour en augmenter les revenus (pub Facebook, Google Analytics, pub Pinterest, etc.).

Au-delà des conseils ci-dessus, l’épisode est intéressant aussi pour voir le cheminement de Jon et comment il a complètement changé de métier et réussi dans la monétisation de blog sans connaissances particulières sur le sujet, en partie grâce à une approche analytique/gestion de projet.


10K $ par mois en bloguant à temps partiel avec Robert Farrington

Résumé de l’épisode 166: $10k a Month Blogging Part-Time

Robert Farrington est un des premiers invités du Side Hustle Show que Nick interviewe une seconde fois. La première fois, il gagnait déjà plus de 3 à 4K $ par mois avec ses side hustles en ligne, 6 sites web, à côté d’un job. Dans cet épisode il explique comment il a réussi à faire grossir l’un de ces sites, https://thecollegeinvestor.com/, de manière impressionnante et comment il l’a monétisé.

Je suis allé voir son trafic organique avec Semrush, c’est effectivement assez impressionnant :

Augmentez votre trafic et analysez celui de vos concurrents avec Semrush
See your competitors' traffic with Traffic Analytics

Maintenant, voyons les enseignements que je tire de cet épisode encore une fois très intéressant :

  • Le trafic du site a augmenté de manière significative depuis que Robert a réduit les thématiques. Au départ, ses articles parlaient de finances en général, maintenant il se concentre sur les étudiants et comment il peuvent rembourser plus vite leur dette étudiante et commencer à investir. Son site contient plus de 1000 articles 😶😅 (il me reste un peu de travail avec mes 50 articles publiés…)
  • Robert publie 3 articles par semaine, 2 rédigés par lui, le troisième par son assistant virtuel. Il s’agit de contenus longs, au moins 1000 à 1500 mots minimum, illustrés par des images, des tableaux et des contenus multimédias utiles aux lecteurs (infographies, vidéos, présentations, etc.). Il utilise un outil pour planifier la republication de ces contenus sur les profils sociaux de la marque TheCollegeInvestor à l’aide du plugin WordPress CoSchedule.
  • L’augmentation du trafic de son site fait suite à un audit et une refonte effectués quelques années en arrière. Il a supprimé 30% de son contenu, celui qui n’obtenait ni trafic ni partage sur les réseaux sociaux. Il a mis à jour 10 % de ses articles en ajoutant du contenu, en changeant la date dans WordPress à la date du jour et en repartageant ces articles sur les réseaux sociaux.
  • La stratégie de monétisation de Robert est diversifiée :
    • 30 % de ses revenus proviennent de l’affiliation avec des marques en rapport avec la thématique de son site. C’est maintenant ce que j’essaye de faire pour chacun de mes nouveaux articles : j’inclus des liens d’affiliation pour mes outils préférés en rapport avec le sujet (ici Semrush, voir bannière plus haut).
    • 20 % de ses revenus proviennent de publicité display, comme AdSense.
    • 20 % proviennent d’articles sponsorisés. On le paye jusqu’à 2 000 $ pour rédiger un article sur son blog. Clairement j’aurais du mal à atteindre ces montants pour le moment avec le trafic de sidehustlefrance, donc pas forcément une priorité tout de suite, mais une piste à ne pas négliger.
    • 30 % viennent du coaching qu’il vend sur son site et d’autres activités de freelancing avec des visiteurs du blog.
  • Avant de cliquer sur le bouton publier, Robert s’assure qu’il optimise la monétisation en insérant au moins un ou deux liens d’affiliation et de la publicité. Si vous utilisez Google AdSense, le plus simple est de laisser Google choisi les emplacements lui-même. C’est ce que je fais actuellement pour sidehustlefrance :
  • Une autre stratégie de monétisation de Robert s’inspire des mompreneures/blogueuses qui offrent des mini-produits au format pdf en téléchargement pour une faible somme. Il propose par exemple des templates de CV à 9$ sur Gumroad (il en existe d’autres comme Sellfy ou Sellwire qui me parait plus adapté à mon cas, plus d’info dans cet article : https://travail-nomad.com/les-9-plateformes-pour-vendre-des-produits-digitaux-en-ligne)

    Vous trouverez un exemple dans son article ici : https://thecollegeinvestor.com/14613/professional-resume-templates-college-graduates/

    Encore une fois, les modèles datent un peu (2015) mais la stratégie est top et c’est une des solutions de monétisation que je vais très sérieusement explorer.

    Autre exemple : Nick Loper lui-même utilise cette stratégie couplée à l’un de ses lead-magnets. Vous pouvez vous inscrire gratuitement pour l’obtenir ici https://www.sidehustlenation.com/ideas/. Une fois inscrit, il vous propose le même lead-magnet au format workbook pour 7$, pour les plus motivés qui veulent se servir de ce template pour réellement prendre des notes et passer à l’action.

Quand on atteint comme eux des centaines de nouveaux abonnés par jour, les 1 ou 2 % d’inscrits qui achètent le workbook doivent représenter une nouvelle source de monétisation non négligeable. (si 1% d’abonnés achètent un template à 7€ sur shf, avec 20 abonnés par jour comme actuellement, c’est 40 € mensuels supplémentaires. Je peux réinvestir ces 40 € dans de la pub sur un des lead-magnets du site et accélérer la croissance de son audience significativement. Mes derniers tests donnaient un coût d’acquisition de 30 cents par abonné… Je vous laisse faire les maths, mais clairement ce genre de micro-produits/templates peut être la première marche pour tout accélérer.
✔ Prochaine étape : lancer le test et affiner les chiffres.


Les astuces de Neil Patel pour faire augmenter son trafic naturel

Résumé de l’épisode 187: Traffic Hacks for 2016 and Beyond, with Neil Patel

Ok un épisode un peu vintage, mais avec la participation de Neil Patel, devenu depuis l’une des stars mondiales du SEO. Voici les pépites que j’ai notées :

  • Ce conseil est évident pour beaucoup mais ça vaut le coup de le rappeler : « s’il existe des concurrents sérieux sur votre niche, il y a toujours une solution de tirer son épingle du jeu et de gagner de l’argent, à condition de créer d’abord une audience en proposant un contenu de qualité exceptionnelle. »
  • Neil Patel relève beaucoup d’erreurs classiques qui peuvent nous empêcher de réussir avec notre site. Celle que je retiens particulièrement, c’est le fait de ne pas avoir des titres d’articles et des meta-descriptions qui attirent suffisamment l’attention. ✔Je me note de reprendre les titres de mes articles qui ont beaucoup d’impressions mais des taux de clics en dessous de la moyenne.
  • Neil Patel utilise lui aussi (ou utilisais en tout cas en 2016) beaucoup de publicités Facebook et Google Adwords pour obtenir du trafic. Cela vient confirmer une des stratégies vues plus haut : ✔ Je me note de booster par la publicités les articles qui me rapportent le plus, après les avoir optimisés au niveau de la monétisation, en particulier par de l’affiliation et/ou des produits.

Un épisode sympa mais qui ne sera pas très utile si vous maitrisez bien les concepts du SEO. Si ce n’est pas le cas, alors je vous conseille de l’écouter : c’est toujours instructif avec Neil Patel, même 6 ans plus tard. Si vous voulez creuser le sujet du SEO et du Marketing digital avec Neil Patel, vous aurez des infos bien plus fraiches dans son podcast : Marketing School – Digital Marketing and Online Marketing Tips


Comment développer un blog qui rapporte plus de 20K $ par mois et plus

Résumé de l’épisode 199: Building a Blog to $20k a Month and Beyond

Rosemarie Groner de https://www.busybudgeter.com/ est interviewée pour la deuxième fois par Nick. À l’époque, son site avait seulement un an et générait déjà 5k$ par mois avec 400 000 pages vues. Une croissance rapide due en grande partie à une stratégie sur Pinterest et une monétisation avec la publicité display. Un an plus tard, au moment de cette 2ème interview, elle a diversifié ses sources de revenus et optimisé son ROI pour atteindre 20k$ par mois en moyenne, avec le même volume de trafic.

Ce que je retiens de l’interview :

  • Elle a d’abord mis tous ses œufs dans le même panier en misant sur Pinterest qui a représenté 90 % de son trafic au début, puis elle a lancé sa mailing-list à partir de cette audience, monétisé par de l’affiliation et investi dans le SEO pour obtenir du trafic en provenance de Google et des moteurs de recherche.
  • Elle a investi beaucoup plus de temps dans la rédaction de ses emails. Elle propose plusieurs lead-magnets et challenges dans lesquels elle distille les liens d’un dizaine de produits et programmes qu’elle a testés et cohérents avec les objectifs de son audience.
  • Elle a plus de 100k abonnés, obtenus principalement à 2 endroits : la top-barre de son site et un widget dans la colonne de droite de ses articles. Elle propose plusieurs types de lead-magnets, celui qu’elle met le plus en avant est un challenge gratuit de 90 jours, 1 email par semaine, pour réduire ses dépenses. ✔ Je me note de proposer un lead-magnet sous forme de challenge cohérent avec l’audience du site Side Hustle France.
  • Elle est très contente de ses résultats en publicité display. Elle utilise Adthrive et obtient un RPM Pages de 11$ (RPM pages = (revenus estimés/nombre de pages vues) x 1 000 plus d’infos ici : https://support.google.com/adsense/answer/112030?hl=fr). Je viens d’aller voir, ces 28 derniers jours, le RPM de Side Hustle France est de 12,44 €… Donc au-dessus du sien, ce qui me conforte dans le potentiel de monétisation du site par la publicité display !
  • Elle fait rédige régulièrement des articles sponsorisés, mais elle est devenue plus exigeante dans la sélection et a multiplié son tarif par 3.
  • Elle publie au rythme d’un article par semaine et elle rédige tous les articles du mois d’un seul coup, 2 semaines à l’avance.
  • Son activité liée à la gestion du budget et aux économies est saisonnière et le trafic faible en été. Elle s’est diversifiée en proposant un article et un lead-magnet associé avec tous les outils qu’elle a utilisés pour développer et monétiser son blog. Elle s’est ainsi créé une nouvelle audience complètement différente à qui elle propose d’autres produits.
  • Elle monétise elle aussi son site à l’aide de micro-produits à 1 chiffres, comme des printables, des pdf, des versions Workbook de ses lead-magnets gratuits, etc. ✔ Je me note de faire un benchmark de ces micro-produits disponible dans sa boutique : https://busybudgetershop.com/

Un message que Rosemarie distille tout au long de l’interview est : « calculez votre ROI ». Comme Nick et beaucoup de ses invités qui réussissent à monétiser leur blog, on se rend compte en les écoutants qu’ils sont des geeks des chiffres et accros aux rapport analytiques, à la loi de Pareto (80/20) et à l’optimisation du Retour sur Investissement de leurs efforts et de leurs investissements dans la publicité pour augmenter leur trafic.


Du contenu à la source de revenus – Marketing d’affiliation et tunnels de vente

Résumé de l’épisode 200: From Content to Cash Flow – Affiliate Marketing and Automated Sales Funnels

Tony DiLorenzo a développé pendant plus de 5 ans un podcast et un site dédié à la vie de couple, en mode hobby, avant d’essayer de le monétiser.

Ce que je retiens de l’interview :

  • Il a fait ses premiers revenus en recommandant des livres sur Amazon avec un lien d’affiliation.
  • Tony fait le strict minimum en réseaux sociaux et promotion de contenu. Il utilise un outil, MeetEdgar, pour automatiser la publication de ses épisodes de podcasts et de ses articles et la republication de ses anciens contenus. Cette planification lui a permis d’augmenter sensiblement le trafic de son site et les écoutes de son podcast. ✔ J’ai fait la même chose après l’écoute de cet épisode en paramétrant le plugin wordpress Blog2Social pour qu’il reposte mes anciens articles tous les jours pendant 4 semaines (période d’essai gratuite). J’ai noté moi aussi une légère augmentation du trafic. Je me note de trouver un autre outil gratuit ou en version d’essai pour continuer le repost automatique.
  • Rythme de publication et persistance : Tony et sa femme n’ont pas loupé un seul épisode en plus de 10 ans de création de podcast ! Ils en sont au 704è épisode au moment d’écrire cet article.
  • Tony et sa femme monétisent grâce à du coaching individuel et de groupe (souvent le plus rapide et simple pour monétiser votre site, mais personnellement je cherche principalement des solutions passives…), la vente de livres et de programmes de formation, et l’affiliation (Amazon et Clickbank sur les articles les plus visités du site). ✔ Je me note d’aller voir Clickbank et Systeme.io pour voir quels produits d’affiliation pourraient être cohérents pour les visiteurs des articles les plus populaires. Bien sûr, je ferai un test de ces produits pour vérifier leur valeur avant de les promouvoir. Ce sera aussi l’occasion de rédiger un article spécifique pour chacun de ces produits.
  • Ils ont beaucoup investi dans le développement de leur mailing-list pour monétiser leur site. Ils utilisent une top-barre, des landing pages statiques et des pop-ups un peu partout sur leur site.
  • Ils ont créé des leadmagnets dont certains avec upsells en suivant les principes de Ryan Deiss dans Invisible Selling Machine. Le principe est de proposer un lead magnet qui permet de résoudre un problème très spécifique et facile à mettre en pratique (5 minutes), puis un « Tripwire », c’est à dire un upsell pour permettre au client d’atteindre le niveau supérieur, et enfin une « Offre cible » comme un programme, une formation vidéo ou un coaching premium dont la valeur est bien plus élevée. ✔ Je me note de lire Invisible Selling Machine, un livre assez vieux (2015) mais très bien noté (4,7/5 sur Amazon).
  • Le conseil de Tony en fin d’épisode : mettez quelque chose en ligne le plus rapidement possible pour commencer à gagner de l’argent, comme un article de type Top 10.

Épisode intéressant à écouter pour le mindset des créateurs interviewés.


L’affiliation pour les blogueurs : Comment Michelle gagne 50K $ par mois en vendant les produits des autres

Résumé de l’épisode 257: Affiliate Marketing for Bloggers: How Michelle Makes $50,000 a Month Selling Other People’s Products

Michelle Schroeder-Gardner de https://www.makingsenseofcents.com/ a commencé à bloguer en 2011. C’est en vendant son premier article sponsorisé 100 $ qu’elle a attrapé le virus du blogging et a décidé de s’investir plus sérieusement. Son blog est devenu son business à temps plein en 2013 et a vraiment réussi à augmenter ses revenus en 2014.

Ce que je retiens :

  • Encore une vérité évidente : écoutez ce que vos visiteurs veulent et découvrez quel problème ils cherchent à résoudre pour leur proposer des offres ou des produits qui répondent à ces besoins. Vous pouvez utiliser une étude de marché automatique dans votre emailing pour faire ça, j’en parle plus précisément ici : https://sidehustlefrance.com/side-hustle-newsletter/#Side_Hustle_News_7_Une_etude_de_marche_automatique_12
  • Michelle recommande de faire la liste des 10 articles les plus populaires de votre blog et d’y ajouter un ou deux liens affiliés vers des offres et produits cohérents avec votre contenu et les besoins des lecteurs des articles en question ✔ Check : ajouté à ma to-do list monétisation !
  • Elle passe régulièrement en revue ces articles top 10, analyse leurs résultats dans Google analytics, les améliore régulièrement et surtout, elle scrute les commentaires des visiteurs, en particulier ceux qui mentionnent des problèmes, outils, produits ou logiciels sur lesquels elle pourrait rédiger un nouvel article et y insérer les liens d’affiliation en rapport. ✔ Check : ajouté à ma to-do list de passer en revue les commentaires du site shf et d’en tirer une liste d’articles à rédiger. Je pense déjà à un tuto sur le logiciel Helium10 qu’on m’a réclamé plusieurs fois.
  • Autre conseil intéressant : utilisez des appels à l’action explicite devant vos liens affiliés, du genre : « cliquez ici pour en savoir plus sur x,y,z », ou « dirigez-vous vers x,y,z », en les répétant au début, au milieu et à la fin de l’article. ✔ Ajouté à ma to-do list : passer en revue les actuels liens d’affiliation pour ajouter des CTA et le prévoir pour tous les futurs liens d’affiliation
  • Elle utilise (ou utilisais à l’époque, à voir si toujours pertinent en 2022 et après) Commission Junction et Shareasale pour trouver des produits affiliés à promouvoir sur son site. Je suis allé voir en 2022, ces plateformes sont encore tout à fait actives et à jour, CJ est très connu, et j’ai trouvé WPEngine sur Shareasale, l’hébergeur que j’utilise pour ce site. Il s’agit de marques pour des publics plutôt américains, il y a certainement des plateformes d’affiliation plus connues et adaptées pour la France et la francophonie. savoir plus sur x,y,z », ou « dirigez-vous vers x,y,z », en les répétant au début, au milieu et à la fin de l’article. ✔ Ajouté à ma to-do list : passer en revue les plateformes d’affiliation en France et en faire un article résumé sous forme de Top 5 ou Top 10.
  • Le trafic de Michelle provient à 30 % de Google, 30 % de Facebook et 30 % de Pinterest.

Épisode intéressant même si l’affiliation n’est pas le modèle principal que je souhaite suivre et que je préfère créer des contenus, des livres, des formations, etc. C’est toujours intéressant d’observer ceux qui font différemment.


5k$ par mois avec un blog sur le scoutisme féminin

https://www.sidehustlenation.com/part-time-girl-scout-blog/

Résumé de l’épisode 304: The $5k a Month Part-Time Girl Scout Blog

Jodi Carlson a créé son site https://leaderconnectingleaders.com/ en 2014 et développé ses revenus progressivement jusqu’à atteindre 5 à 6k$ par mois. Le plus étonnant est qu’elle ait réussi à monétiser son site dans une niche où il n’y a que des bénévoles : le scoutisme féminin.

Ce que je retiens :

  • 60 % de son trafic en 2015 provenait de Pinterest, le reste provenait de Google. Comme de nombreux blogueurs à succès interviewés par Nick et Nick lui-même, Pinterest est un vecteur important de croissance. ✔ Je me note de faire une veille sur Pinterest en 2022 et de son efficacité pour développer le trafic d’un site.
  • Jodi a développé ses ventes en multipliant les petits produits digitaux au format pdf. Elle rédige un article de blog très complet pour chacun d’entres eux en donnant une partie du contenu sous forme d’idées, en gardant les astuces, techniques et tout ce qui permet le passage à l’action dans l’ebook payant. Elle vend tout ça sur son site avec l’extension woo-commerce. Ses produits ont un prix entre 4 et 6 $, encore des micro-produits à 1 chiffre !
  • Elle complète ses revenus par la pub : elle a commencé avec Google Adsense, puis ayant atteint les 100k de pages vues, elle a rejoint AdThrive et doublé ses revenus de publicité display. ✔ Je me note de faire une veille sur les régies publicitaires autres qu’Adsense utilisées dans l’univers francophone. Passé un certain niveau de trafic, beaucoup d’invités changent pour augmenter leurs revenus pour le même trafic, à voir si c’est aussi faisable en France.
  • Elle mise aussi sur les partenariats en se faisant recommander par d’autres personnes et d’autres sites dans le même univers que le sien et recommande elle-même les offres et produits d’autres blogueurs en échange. ✔ C’est clairement quelque chose que je ne fais pas assez. Je me note de prévoir des promotions croisées comme on le fait régulièrement pour le lancement d’un livre. Là ce pourrait être pour le lancement d’un produit ou une promo-croisée pour des articles piliers de plusieurs blogueurs qu’on pourrait promouvoir auprès de nos abonnés mails 💡 Il y a sûrement plein de possibilités, et pas seulement des backlinks, même si c’est aussi envisageable en évitant à tout prix l’échange de lien sans valeur ajoutée. Plutôt envisager un lien en échange d’une promotion mail, ou autre. Je me note aussi de creuser toutes les techniques éthiques de partenariats entre blogueurs pour augmenter son trafic.

Un business hors du commun sur une niche constituée de bénévoles, des produits à tous petits prix et pourtant une stratégie de monétisation qui permet à Jodi de vivre de son blog tout en gardant une activité à temps partiel à côté… Très intéressant (comme la plupart des épisodes de Nick Loper 😁)


D’un blog à 6 chiffres à un business en ligne à 7 chiffres : on refait le point avec Robert Farrington

Résumé de l’épisode 482: From 6-Figure Blog to 7-Figure Online Business: Catching Up with Robert Farrington

La suite de l’épisode 166, voir résumé ici : https://sidehustlefrance.com/comment-monetiser-un-site-web-blog/#10K_par_mois_en_bloguant_a_temps_partiel_avec_Robert_Farrington

Génial de voir comment Robert Farrington a progressé depuis 6 ans et a transformé un blog déjà très rentable en véritable média à même de concurrencer les plus grands media corporate mondiaux avec plus d’1M de visites par mois.

Ce que je retiens :

  • Robert a une vision plus globale de son contenu en tant que média et cherche à apporter le contenu et l’information qu’il produit sous la forme que les visiteurs préfèrent, que ce soit écrit, audio et vidéo. Pour lui, les personnes ont toutes un medium privilégié : ils sont majoritairement auditeurs, lecteurs ou consommateurs de vidéos. Il conseille de se concentrer au début à produire du contenu que nous consommons en priorité : si vous écoutez principalement des podcasts, peut-être qu’il est plus naturel de commencer à produire du contenu sous forme audio, si vous êtes tout le temps sur YouTube, c’est peut-être là qu’il faut commencer. Mais l’écrit n’est pas mort, bien au contraire, et Robert considère que cela reste l’un des contenus les plus importants, vers lequels les gens se tournent pour creuser un sujet, même quand ils sont principalement sur TikTok ou Instagram. Pour lui l’écrit a de beaux jours devant lui. ✔ Cette vision est assez réconfortante pour moi en tant que rédacteur. Je consomme mes contenus sous forme écrite et ça me parait naturel de continuer à diriger mon énergie dans ce sens. Même s’il existe d’autres plateformes à la mode et que les vidéos TikTok, YouTube, Reels et autres cartonnent, un jour où l’autre les gens se tournent vers un contenu écrit pour effectuer une transaction, un achat ou creuser un sujet.
  • Robert conseille de miser sur 2 média pour commencer : en premier celui où on est le plus à l’aise, et un deuxième complémentaire. Il donne l’exemple de LinkedIn pour compléter un podcast ou un site business. ✔ Ce conseil me fait reconsidérer à nouveau le fait de reprendre mon podcast, actuellement en standby car il me prenait trop de temps sans que je ne puisse le monétiser directement. Mais je sais aussi que le fait d’avoir un podcast avec de nouveaux épisodes qui sortent régulièrement est très complémentaire à la création de contenus sur le site et a un impact important sur la visibilité. Mon objectif reste de ne redémarrer le podcast que lorsque j’aurai trouvé au moins un sponsor pour au moins amortir une partie du temps que j’y consacrais, mais je me note d’y repenser d’ici 6 mois en tenant compte de cette complémentarité avec le contenu écrit…
  • Robert a précisé sa vision de son business : il s’agit de fournir de l’information et d’éduquer les gens sur les sujets financiers au sens large. Mais pour lui, tout ce qui peut permettre d’aider les visiteurs de son site avec leurs finances peut se matérialiser sous la forme de produits ou de services. Il focalise donc maintenant son énergie et celle de son équipe sur la réalisation de tutoriels et de tests d’outils et de services en rapport avec sa thématique. C’est d’autant plus malin que ce type de contenu est le plus facile et évident à monétiser par de l’affiliation et de la publicité directe pour les marques concernées par ces tutos et ces tests. ✔ C’est une très bonne remarque que je prends en compte pour améliorer les contenus de ce site. Je me suis déjà noté de réaliser plus de contenus de type ressources, outils, tutos, essais, comparatifs, etc. avec tous les outils et services que j’utilise au quotidien.
  • Du point de vue SEO, Robert continue avec la même stratégie : toujours tenter de produire le meilleur contenu existant sur chaque sujet. En particulier il fait en sorte que ses contenus contiennent de nombreuses captures d’écrans des produits et services qu’il passe en revue, il utilise des données et fournit des informations et rapports qu’il obtient de sondages auprès de son audience et d’études de marchés et analyses qu’il commande spécifiquement pour un contenu. Il crée aussi beaucoup plus de tutos vidéos pour présenter un produit ou un service en détail, en complément de ses articles.
  • Comment faire en sorte que mon contenu se distingue ? Le site de Robert ressemble vraiment à un media mainstream, mais s’il devait recommencer demain de zéro, il prendrait un angle personnel, en partageant son parcours, son histoire, ses échecs et ses succès. Pour lui, l’aspect personnel donnera toujours un angle particulier que les media mainstream ne peuvent pas proposer.
  • Robert parle d’EAT et de son importance, en particulier pour des niches en rapport avec les finances. EAT = Expertise, Authoritativeness, Trustworthiness : expertise, autorité et fiabilité/confiance. Plus d’informations sur le concept d’EAT ici : https://audreytips.com/glossaire-web/eat-expertise-authoritativeness-trustworthiness/. Une des solutions pratiques qu’il a trouvées pour démontrer cet EAT est d’ajouter une bio de l’auteur à la fin de chacun de ses articles. ✔ Je me note d’aller voir comment il fait ça et de m’en inspirer pour Side Hustle France :
  • Il conseille aussi pour cette même raison de ne pas commencer avec trop de sujets différents sur son blog : il est important de montrer d’abord une expertise sur une thématique resserrée avant d’élargir et de diversifier par couches successives.
  • Robert planifie un audit trimestriel du top 100 de ses contenus. Il les reprend un à un, vérifie la pertinence des informations, corrige si besoin et met à jour et vérifie que les liens sont toujours valides. ✔ Je me note aussi un audit trimestriel, mais du Top 10 des contenus, c’est l’avantage d’avoir un petit site pour le moment 😉 avec 10 pages qui représentent 96 % du trafic
  • Robert publie 5 articles par semaine ! C’est maintenant possible avec son niveau de monétisation car il a une équipe dédiée. C’est tout l’intérêt de continuer à publier, à optimiser son SEO et à monétiser : au bout d’un moment il peut être possible d’atteindre un niveau de revenus qui permet de sous-traiter et d’accélérer encore plus.
  • En 2017 Robert a lancé un podcast en recyclant son contenu écrit et en le faisant « raconter » à une voix professionnelle. Au départ ce n’était qu’un test pour voir, et finalement ça a très bien fonctionné : il a atteint le Million de vues en 2021 !
    Wow, je suis allé voir et c’est vraiment très bien fait ! Son « audio show » est un podcast quotidien où chaque épisode est une version racontée et résumée de chaque article du blog. ✔ Je me note que je pourrais commencer la même chose, en confiant ce travail à une voix professionnelle. J’aime le format interview donc je pourrais alterner, ce qui me permettrait de relancer le podcast en étant plus zen en ne faisant par exemple qu’une seule interview par mois par exemple, et comblant avec ces épisodes enregistrés. À voir comment je pourrais trouver un mode de rémunération d’une voix pro en nombre de téléchargements (comme un sponsor qui paye par ex 30 € pour 1000 vues). Je vais proposer à 2 personnes et voir ce qu’ils en disent. Il faudra rédiger un contrat si on s’accorde sur ce type de rémunération, je me note de demander à un de mes amis podcasteurs sponsorisés s’ils ont ce type de document dont je pourrais m’inspirer…
    Je me note aussi de retrouver les audios de ces tests que j’avais faits mais jamais utilisés et de les diffuser dans le podcast sous forme de hors-série.
  • Dans la même logique, Robert recycle son contenu sous forme de vidéos courtes et de reels, sur TikTok, Instagram et YouTube. Même s’il ne s’agit que de recyclages, ces formats lui permettent de faire venir du monde sur son site et TikTok a été sa source de croissance de trafic la plus importante en 2021.
  • Même si Robert n’est pas un grand fan d’email-marketing lui-même, mais il sait que l’email est très important et une source d’information que certaines personnes préfèrent toujours. Contrairement à beaucoup d’invités de Nick, il a réussi à très bien monétiser sans investir dans l’email au début. Mais il sait aussi que ce sujet qui ne le passionne pas beaucoup est une source importante de conversion et il a donc un projet stratégique en cours pour mieux segmenter, enrichir ses séquences emails et monétiser par ce canal qu’il a un peu sous-investi.
  • Robert aime beaucoup les notifications push qui convertissent très bien pour son site. Il utilise l’outil VWO (https://vwo.com/). J’avais testé pour SHF puis abandonné car je ne suis moi-même pas un grand fan des notifications. Mais en allant sur le site de Nick et sur celui de Robert, je me dis qu’ils mettent ces notifications pour une raison. ✔ Je me note d’aller analyser l’intérêt des notifications push et les outils que je pourrais utiliser pour le site. J’en ferai un article sur le site par la même occasion 🙂
  • Enfin, je me note d’aller creuser plus en profondeur le site de Robert et de faire un benchmark complet, à la fois au niveau du design que j’aime beaucoup et dont je pourrais m’inspirer pour shf, et aussi et surtout au niveau de la monétisation.
  • Robert fait beaucoup de Google Ads et de Retargetting. Pour lui, le retargetting permet des taux de conversion importants pour des coûts ridiculement faibles. À explorer quand j’aurais mis en place une vraie stratégie de monétisation sur le site.

Un épisode tellement riche, qu’au moment d’écrire ces lignes (26/05/22), je me dis que je vais m’arrêter là pour le moment avec l’écoute des épisodes de Nick dédiés au SEO et à la monétisation de site. J’ai déjà tellement de lignes dans ma to-do list Monétisation, que je n’ai pas envie de me noyer dans plus d’idées pour le moment. Je vais tâcher de réaliser les 20% d’actions qui produisent 80% des résultats possibles avant d’aller plus loin.

Mon Top 3 des idées pour monétiser son site et la to-do list que je tire de cette analyse

Voici ce que je retiens de l’écoute de tous ces épisodes et les idées que j’ai décidé de mettre en pratique pour le site sidehustlefrance.com

1. Publicité

Ma première résolution après avoir écouté tous ces épisodes : mettre en place Google Adsense pour commencer tout de suite à monétiser le site/blog. Cela faisait des années que je refusais de le faire, pour avoir un site « propre », clean de toute pub…

Mais à force d’écouter les invités de Nick expliquer qu’ils pensaient pareil jusqu’au jour où ils sont passés de l’autre côté et ont compris qu’ils se fermaient à l’une des sources de revenus les plus faciles à mettre en place, j’ai décidé de faire le test.

Résultat concluant : avec 6K visiteurs organiques par mois, Google Adsense me rapporte plus de 110 € par mois sans rien faire.

Cette somme est loin d’être impressionnante bien sûr, mais elle ouvre la porte à d’autres idées et surtout, je suis beaucoup plus motivé pour mettre à jour le site, créer de nouveaux articles, reprendre le podcast La voix du Side Hustle.

Ce que je voyais pour le moment comme un hobby devient une source de revenu, faible, mais prometteuse si je me remets à publier plus régulièrement…

Gros shoot de motivation 🚀.

Il y a plusieurs solutions pour mettre de la pub sur votre site et transformer votre trafic actuel en euros. J’ai choisi Google Adsense pour sa simplicité, en 30 minutes c’était en place, directement en activant quelques paramètres ici :

https://www.google.com/intl/fr_fr/adsense/start/

2. Micro-produits digitaux et upsells sur des lead magnets

Je ne regarde peut-être pas au bon endroit, mais sur le web francophone je trouve qu’on entend souvent parler de High-Ticket (formation à 4 chiffres) et de mini-produits (exemple des formations d’Antoine BM), mais rarement de micro-produits.

Contrairement à tout ce que je vois d’habitude sur le sujet de la monétisation dans l’univers francophone, les invités de Nick Loper et Nick Loper lui-même misent sur des sites web très riches, demandant de créer de nombreux contenus, très fouillés, articles et/ou épisodes de podcast, pour générer un très fort trafic.

Une fois ce trafic établi, ils monétisent directement par des micro-produits à moins de 10 €, parfois moins de 2 ou 3 €. Avec des trafics à 50 ou 100K visiteurs ou plus, ils arrivent largement à très bien en vivre.

3. Volume et rythme de publication

Le plus difficile pour faire décoller une fusée, c’est surtout au lancement, pendant les premières secondes où la majorité du carburant est consommé pour propulser l’engin dans les airs. Une fois qu’elle atteint une certaine altitude, cela devient beaucoup plus facile d’aller loin, dans l’espace.

Après l’écoute de ces épisodes, je me rends compte que j’ai de la chance de réussir à gagner un peu d’argent avec seulement 50 articles. Il me reste beaucoup de chemin à parcourir pour gagner des sommes importantes, mais maintenant que j’ai une source de revenus, je peux la réinvestir dans la création de contenu et la publicité pour accélérer.

Créer des contenus pour ce site, c’est l’une des activités qui m’éclatent le plus, et même si je sais qu’il va falloir écrire des centaines d’articles supplémentaires pour en tirer un revenu intéressant, je suis motivé car je me rends compte que tous les voyants sont au vert pour accélérer.

Comme certaines des personnes interviewées, j’ai commencé ce site en mode hobby, mais je vois maintenant quel chemin emprunter pour en obtenir un revenu qui me permettrait d’y passer encore plus de temps.

Passion, écriture régulière, promotion avec des outils d’automatisation et de la pub, publication régulière d’un article ou plus par semaine, et l’effet cumulé devrait produire des effets très significatifs sur la durée.

Cet article a 4 commentaires

  1. Emile

    Merci pour cet article !
    Selon toi, est-ce que le blogging est encore un bon business en 2022 ? Au plaisir d’échanger. 😊

    1. Dimitri Carlet

      Salut Emile,

      Merci pour ton commentaire,

      Comme Nick Loper et son dernier invité, le terme blogging me parait de moins en moins adapté, mais oui, avoir un site et publier du contenu, partager ensuite ce contenu sous plusieurs formats/plateformes est à mon avis encore à potentiel, à condition de faire les choses dans l’ordre et d’être très patient.
      Ses invités, comme Nicolas Daudin d’ABC Argent que j’avais interviewé (voir ici : https://sidehustlefrance.com/liberte-financiere-blog-nicolas-daudin/), ont passé des mois voire des années avant de réussir à avoir une visibilité intéressante, mais ensuite ils ont réussi à très bien monétiser.
      C’est aussi justement pour ça que je pense que c’est à potentiel, il n’y a pas beaucoup de « bloggers » ou de créateurs de sites qui tiennent suffisamment dans la durée, le temps nécessaire pour que ça soit suffisamment visible pour y passer plus de temps et que ça soit rentable. Donc si tu es très patient, la concurrence est très faible finalement.

      Et toi, qu’en penses-tu ?

      Tu développes un ou des blogs de ce que j’ai vu, comment tu vois les choses ?

    1. Dimitri Carlet

      Hello John, sympa de te voir ici 🙂
      merci à toi pour tes encouragements, tout de bon de ton côté aussi !

Laisser un commentaire