Vendre plus de livres sur Amazon KDP

Cette fois, c’est décidé, vous allez écrire un best-seller et le vendre à des centaines de lecteurs sur Amazon KDP !

Une fois passée l’euphorie liée à cette idée de génie, vous vous sentez d’un coup bien démuni. Mais par où commencer ? Je n’y arriverais jamais !

Pas de panique, il existe une méthode très efficace pour écrire un ebook et en faire un succès. Ça tombe bien, c’est ce que je partage avec vous ici. Suivez le guide, vous ne serez pas déçu !

Le rêve de publier un livre

Écrire un livre, c’est pour vous un rêve de longue date. Oui, mais cela vous apparaît comme quelque chose d’irréalisable. Je vous rassure, c’est aussi ce que je pensais avant de découvrir la méthode de Chandler Bolt pour écrire le premier jet d’un livre en 30 jours

Cela peut vous paraître très court, 30 jours, pour écrire un livre. Et même s’il est important que votre livre apporte une réelle valeur à vos futurs lecteurs, un guide de 50 à 100 pages est suffisant. Donc vous n’avez pas besoin d’écrire un roman aussi épais que le dernier Stephen King. Néanmoins, vous allez avoir besoin d’une technique pour écrire tout de même entre 5000 à 15000 mots. 

Avant de vous lancer, commencez déjà par utiliser la technique de Chandler Bolt que j’ai synthétisée dans cette chronique : Published – Chronique Section 1 : Ecrivez un livre en 30 jours.

Prêt à démarrer ? Je vous guide pas à pas vers la publication de votre prochain best-seller !

Étape 1 : Benchmark de la concurrence d’un best-seller

Avant toute chose, pour écrire un best-seller (dans sa catégorie, tout du moins !), vous devrez passer du temps sur Amazon Kindle.

L’objectif ?

Repérer les meilleures ventes dans la catégorie du livre que vous voulez écrire.

1.1. Le B.A.BA du benchmark sur Amazon Kindle

Cherchez et analysez les informations suivantes : 

  • Les commentaires de lecteurs 
  • Les descriptions des livres 
  • Combien de livres de cette catégorie sont dans les top 10, top 20, top 50, top 100 ?
  • Quel est le prix moyen d’un best-seller ?
  • A quoi ressemble leur couverture ? 
  • Combien de commentaires ont-ils ? 
  • Quel est leur note moyenne ? 
  • Quel lien entre leur note et leur classement  ?

1.2. La méthode de benchmark de Timothy Ferriss

Vous connaissez sûrement Tim Ferriss, célèbre auteur de La semaine de 4 heures et de Tribe of Mentors. Voici la technique qu’il utilise lorsqu’il décide du sujet de son prochain livre.

Il demande d’abord à son audience leurs 2 ou 3 livres préférés dans la catégorie du livre qu’il veut écrire. Il a la chance d’avoir des centaines de milliers d’abonnés, mais la technique fonctionne aussi si vous en avez moins. 

Ensuite, il prend une liste de 20 livres (ou moins, en fonction du sujet) les plus cités et va sur Amazon pour réaliser ces deux actions : 

  • Il sélectionne dans la liste les livres qui ont une note moyenne supérieure à 4 
  • Il cherche ensuite les commentaires notés « les plus utiles » qui ont une note de 3 pour étudier ce qui manque selon les personnes qui ont laissé ces commentaires. 

Grâce à cette recherche, il obtient une première liste de tout ce qu’il doit explorer dans son livre, car cela n’a pas été suffisamment fait dans les livres de son benchmark.

Ensuite, il télécharge tous les autres livres, et ne lit que les passages préférés des lecteurs dans l’ordre du plus populaire au moins populaire et ne creuse que ce qu’il trouve pertinent. 

1.3. Un cas pratique de benchmark

C’est parti ! J’ai fait cet exercice pour la préparation de mon livre 7 techniques pour développer votre référencement naturel SEO.

Premier constat, peu de livres traitent du sujet et ils ont souvent peu de commentaires. Par ailleurs, les prix élevés car on est dans la micro-niche… J’aurais pu me dire à ce stade que je n’allais pas faire beaucoup de ventes sur un secteur aussi peu exploité.

Et pourtant, en appliquant ce qui suit, j’ai réussi à faire de ce livre le numéro 1 de plusieurs catégories sur Amazon, avec un revenu mensuel récurrent de plusieurs centaines d’euros pendant des années…

Ce qui se dégageait du benchmark pour ce livre : 

  • Besoin de donner les bases théoriques pour les débutants 
  • Donner aussi des informations intéressantes aux personnes qui sont expérimentées 
  • Un livre court avec du contenu et qui va à l’essentiel 
  • Un livre adapté aux entrepreneurs pressés et facile d’accès, qui change des bibles de 600 pages qui existent sur le sujet
  • Un livre fun et entrainant, pour casser la rigueur et l’aspect technique réservé aux experts.

Même avec peu d’ouvrages sur le sujet, cette étude m’a permis de trouver un angle différent sur un sujet pourtant austère. C’est une des raisons majeures de la réussite du livre.

Étape 2 :  la définition du contenu d’un best-seller

2.1. L’importance du brainstorming pour construire le contenu

Une fois le benchmark effectué en bonne et due forme, vous devrez prendre le temps de brainstormer autour du contenu que vous allez proposer dans votre futur best-seller. Vous devez donc vous poser la question suivante :

Comment apporter davantage de valeur à mon lecteur cible que ce qu’il ne trouve actuellement dans les livres concurrents ?

2.2. La méthode de brainstorming de Tim Ferriss

Vous l’aurez compris, Tim Ferriss est une référence à mes yeux ! Je vous conseille vivement de vous poser les même questions que lui dans Tribe of Mentors, lorsqu’il s’agit de définir le futur contenu de votre livre.

Pour enrichir le contenu de mon livre, j’ai interrogé des consultants experts du domaine. Je vous invite à faire la même chose avec des experts ou des passionnés du sujet de votre livre.

Voici les questions que j’ai posées à des consultants en référencement SEO :

  • Si vous aviez un message clé, un seul conseil en une phrase maximum, pour améliorer le référencement naturel SEO de votre client, quel serait-il ? 
  • Quel livre vous a le plus servi ou quel livre recommanderiez-vous le plus au sujet du référencement ? 
  • Quel achat de 100€ ou moins a été votre meilleur investissement pour le référencement naturel au point de le recommander ? 
  • Quel est votre meilleur investissement concernant le référencement naturel ? Cela peut être un investissement en temps, argent, énergie, formation…
  • Quelle pratique de référencement naturel vous différencie ? Quelque chose que vous faites que les autres ne font pas ? 
  • Les 2 années dernières, quelle nouvelle habitude ou pratique vous a permis d’améliorer le plus vos résultats en référencement naturel ou ceux de vos clients ? 
  • Quels sont les mauvais conseils que vous entendez au sujet du référencement naturel SEO ? 

Vous devriez désormais avoir une idée un peu plus précise du contenu de votre prochain best-seller !

Il est temps de passer à l’étape suivante.

Étape 3 : le travail préparatoire à l’écriture

3.1. Trouver le titre de votre best-seller

  • Réfléchir au titre et au sous-titre en s’inspirant des titres de best-sellers de la niche 
  • Idéalement, votre titre devrait faire entre 1 et 5 mots
  • Tester le titre du livre avec une pub Facebook ou Google 
  • Appliquer la méthode de Tim Ferriss (oui, encore lui !) : tester plusieurs titres en utilisant l’outil de recherche marketing Google AdWords. Faites varier les titres et les textes accompagnant vos publicités et choisissez ce qui génère le plus de clics ! Comme Tim Ferriss, vous pourriez être surpris. La semaine de 4 heures n’était pas son titre préféré, mais il l’a finalement gardé car c’est celui qui faisait le plus réagir l’audience.

Plus d’informations :

http://futureperfectpublishing.com/2009/01/23/the-sticky-goodness-of-testing-book-titles-with-google-adwords/ 

Une fois que vous avez restreint votre le liste à 2 ou 3 titres, vous pouvez aller plus loin et sélectionner le vainqueur en vous posant ces nouvelles questions supplémentaires : 

  • Peut-on se rappeler facilement du titre ?
  • Ce titre dévoile-t-il le concept principal ou l’expérience que va offrir votre livre ?
  • Le titre exprime-t-il les bénéfices que vos lecteurs tireront de la lecture de ce livre ?
  • Ce titre provoque-t-il un achat impulsif ? Réaction du type : « wahou, je veux lire ce livre tout de suite ! »
  • Vos lecteurs sont-ils susceptibles de recommander ce titre à des amis car ils le trouvent fun, cool ou sexy ?
  • Ce titre crée-t-il des conversations quand les personnes l’entendent pour la première fois ? (Petit indice : si les personnes disent ne rien avoir entendu dessus, c’est mauvais signe !)
  • Serait-il possible de transformer ce titre en franchise / série (Harry Potter et…, The 4-Hour…, 7 Techniques 😉) ?
  • Le nom de domaine lié à votre titre est-il disponible ? (pratique, mais pas obligatoire)
  • Existe-t-il d’autres livres ou matériels protégés par des droits (copyrights) avec le même titre ?

Alors, ça y est, vous avez trouvé un titre au top du top ?

3.2. Trouver le sous-titre de votre best-seller

Le sous-titre doit expliquer le contenu exact tout en gardant une part de mystère pour susciter curiosité et envie. C’est une promesse que vous faites au lecteur potentiel en lui indiquant ce à quoi il peut s’attendre. 

3.3. Bâtir le sommaire de votre best-seller

Là encore, je vous invite à répondre à ces questions :  

  • Quel contenu peut faire de votre livre un livre unique qui se démarque de la compétition ? 
  • Quelle perspective, quel angle ou quel éclairage nouveau apporte-t-il qui n’existe pas encore sur cette niche ? 
  • Comment faire pour mettre à disposition de vos lecteurs un contenu époustouflant ? 
  • Comment faire pour écrire le livre que vous auriez voulu lire sur ce sujet mais qui n’existe pas ?

A partir de ces réponses, vous pourrez passer à la phase de mind-mapping et à la rédaction du sommaire détaillé de votre futur best-seller.

Votre livre doit être plus que la somme de ses différentes parties.

Sans structuration, vos lecteurs risquent de passer beaucoup trop de temps à essayer d’en comprendre la logique et l’organisation, et abandonner en cours de route. D’où l’importance du mind-map.

Voici les étapes :

  • Faire une mindmap détaillée. Pour ce faire, dotez-vous d’une feuille A4 au format paysage et inscrivez le titre de votre livre au milieu. A partir de là, organisez sous forme de « soleil » les grandes idées de votre livre, puis les sous-parties qui s’y référeront et ainsi de suite.  Vous verrez ainsi apparaître des parties, des chapitres, des sous-chapitres…
  • Créer un sommaire détaillé complet du livre
  • Détailler et « mapper » tout, de l’introduction jusqu’au dernier paragraphe de la conclusion 
  • Napper à la fois le contenu, le ton et le style de chaque partie du sommaire détaillé 

L’objectif est de parvenir à dégager 3 à 5 sections, avec plusieurs chapitres pour chacune.

3.4. Définir les chapitres de votre best-seller

Je vous donne ici l’aspect idéal d’un chapitre. Son objectif est d’être utile en lui-même et d’être utilisable sans le reste du livre. C’est comme une petite histoire dans la grande.

Voici la structure d’un chapitre idéal, présente dans tout best-seller qui se respecte :

  • Une introduction
  • Des illustrations (en couleur, idéalement ! Cela peut être des schémas, si cela s’y prête)
  • Des résumés (d’autres livres, de concepts…)  
  • Des exemples et exercices pratiques
  • Une synthèse  
  • Une conclusion

En effet, un chapitre doit contenir entre 3000 et 5000 mots. Et l’on consacre UN fichier par chapitre, pour ne pas mettre tous ses mots dans le même panier en cas de crash du pc !

3.5. Lister les sous-sections de vos chapitres

Les sous-sections sont différentes idées clés du chapitre, visibles par vos lecteurs dès le début du livre dans le sommaire. Ils doivent donc les inviter à aller voir plus loin et leur titre doit attiser leur curiosité et leur intérêt. 

Ils représentent un concept ou une étape de l’idée générale du chapitre. Comme dans un article de blog, ils sont précédés d’une accroche qui aiguise l’appétit du lecteur sans tout dévoiler.

Étape 4 : l’écriture de votre best-seller

Je sais que vous trépignez maintenant d’impatience d’écrire un contenu de folie pour votre futur best-seller ! Encore un petit peu de patience.

Avant de se lancer dans l’écriture à proprement parler, il peut être très efficace d’utiliser la formule 4Mat pour structurer les chapitres. Il s’agit de découper le contenu du chapitre en 5 parties, sans en faire apparaitre la structure. C’est particulièrement adapté pour la rédaction d’un guide pratique : 

  1. Commencer par raconter une histoire
  2. Expliquer pourquoi le point qui vient est important pour qu’ils atteignent le résultat que vous leur avez promis (facultatif si votre storytelling est déjà assez convaincant sur ce point) 
  3. Donner des explications sur le point développé, plus d’exemples, d’illustrations ou d’histoires, ou des données et concepts en rapport
  4. Résumer par un guide pratique étape par étape : des activités, des exemples ou la suite des histoires du début du chapitre avec la méthode qui a été utilisée pour résoudre le challenge de départ 
  5. Conclure le chapitre avec une action, un enseignement ou une réflexion 

4.1. Mettre en place des habitudes d’écriture

Parmi tous les conseils qui sont donnés aux aspirants écrivains, celui qui revient le plus est le suivant : établir un planning d’écriture et s’y tenir tous les jours.

Voici la liste des principaux conseils que l’on retrouve fréquemment et que de nombreux écrivains à succès utilisent : 

  • Ecrire tous les jours à la même heure, au moins pendant une heure
  • Ecrire très tôt le matin ou très tard le soir, quand le reste du monde est endormi
  • Sous-traiter tout ou partie de l’écriture de votre livre si vous n’avez pas assez de temps pour vous y consacrer
  • Réutilisez votre contenu : vous pouvez récupérer des articles entier et adapter en réécrivant, supprimant et éditant pour que le contenu colle à votre structure 
  • Faites la liste de tous les articles ou écrits sur le sujet et commencer à remplir le sommaire détaillé avec chaque partie d’article qui est cohérent avec le contenu et la structure
  • Commencez la réécriture / édition du livre depuis le début 
  • Rédigez l’introduction à la moitié du processus de réécriture, pour vous assurer de rester dans l’objectif du livre et sa promesse, et ne pas être hors-sujet 

Ça y est, c’est le moment de vous lancer ! Bonne écriture !

4.2. Solliciter des bêta-lecteurs pour écrire un vrai best-seller

Vous êtes dans le processus d’écriture depuis plusieurs jours, plusieurs semaines déjà. Et peut-être ressentez-vous un petit coup de mou. C’est parfaitement normal, ne vous inquiétez pas !

Dès que vous sentez faiblir votre motivation intérieure, sollicitez un regard extérieur et appelez à l’aide.

En soumettant votre écrit à vos lecteurs assidus, vous vous assurez autant que ce que vous écrivez aura de la valeur que du fait de rester motivé jusqu’à la fin. 

Si vous avez une liste d’abonnés ou un groupe de personnes qui vous ont déjà lu et ont un intérêt potentiel au sujet de votre livre, c’est le moment de les solliciter. Le but est d’obtenir de leur part un retour objectif et des pistes d’amélioration. Il est généralement déconseillé de faire appel à une personne trop proche qui risque de manquer d’objectivité ou n’osera pas pointer du doigt les incohérences. 

Faites un appel aux contacts potentiellement intéressés pour faire partie du cercle des lecteurs en avant-première. Trouvez un nom sympa à ce groupe qui donne envie de le rejoindre. 

Voici un exemple de mail que vous pouvez envoyer à un bêta-lecteur:  

« Objet : Besoin de votre aide !

Bonjour, comme vous le savez peut-être, je suis sur le point de terminer mon dernier livre : Titre du livre. (Merci au passage pour votre aide sur le choix du titre !)

Je suis en train de sélectionner un petit groupe de lecteurs pour me soutenir dans les étapes finales, et je me demandais si vous seriez intéressé ?

L’idée serait d’avoir des commentaires de votre part pour améliorer le livre. Et pour vous, c’est l’occasion de participer au lancement de l’intérieur et d’avoir le livre en avant-première et gratuitement si le référencement naturel SEO est un sujet qui peut vous aider ou vous intéresser.

Il s'agit donc de lire le livre et de répondre à quatre ou cinq questions sur le livre. La version finale compte environ 100 pages à ce jour, il faut donc prévoir quelques petites heures de lecture.

Vous pouvez lire en mode rapide et je ne vous demande pas de corriger ou de repérer les fautes de frappes (si vous en voyez, n’hésitez pas à me le dire quand-même ;-)

Je suis en train de créer un groupe Facebook secret où vous pourrez rejoindre d'autres membres de "l'équipe de lancement" et où je partage ce qui se passe au jour le jour.

Si vous êtes intéressé, dites-le moi.

Merci beaucoup ! »

Vous obtiendrez un bien meilleur retour si vous posez des questions bien spécifiques à vos bêta-lecteurs. Par exemple : 

  • Quelles parties sont trop longues ?  
  • Y a-t-il des endroits où vous pensez que je peux en dire plus ?
  • L’histoire du chapitre X vous a-t-elle parlé ?
  • Quels autres points forts avez-vous repérés ?
  • Quels sont les principaux points faibles ?
  • Quels autres commentaires pouvez-vous faire ?

Rassurez vos bêta-lecteurs sur le fait que vous ne demandez pas une correction et qu’ils ne passent pas trop de temps avec les fautes.

Donnez-leur les prochaines étapes et surtout, remerciez-les ! Une copie gratuite du livre est incontournable. Si vous pouvez, des chocolats peuvent faire leur effet. 

Étape 5 : la publication de votre best-seller

Ça y est, il est prêt ! Vous en avez rêvé, vous l’avez fait : vous venez de terminer d’écrire un livre. Bravo ! Savourez ce moment, il est important. Vous allez maintenant entrer dans la dernière phase. Elle consiste à publier votre best-seller et surtout, à le promouvoir.

5.1. Pourquoi choisir l’auto-édition ?

De plus en plus d’auteurs font le choix de l’auto-édition pour publier leurs livres, et de nombreux entrepreneurs misent principalement sur l’auto-édition et sur Amazon KDP pour développer leurs revenus et leur indépendance.

Pourtant, c’est surtout vrai chez les auteurs et entrepreneurs anglophones, mais encore rarement le cas des auteurs francophones… 

Pourquoi ? 

Je ne sais pas vraiment expliquer un tel décalage. Peut-être que l’e-book, le format Kindle, et même plus globalement un livre auto-édité, a encore l’étiquette du livre bâclé, écrit à la va-vite. Un livre du pauvre… 

Mais la bonne nouvelle, c’est qu’il est plus facile de se faire une place en auto-édition en France, à condition de produire un e-book de très bonne qualité et de façon professionnelle.

Comme les auteurs anglophones, sauf qu’il y a moins de concurrence pour le moment en France et en francophonie ! 

En résumé, voici ce que vous gagnerez à vous tourner vers l’auto-édition via Amazon :

  • De meilleurs revenus par livre : en auto-édition, vos royalties se situeront en moyenne entre 50 et 70 % du prix du livre, contre rarement plus de 20 % en édition traditionnelle.
  • Une indépendance complète : vous fixez vos propres règles pour vivre de votre plume !
  • Une meilleure visibilité grâce de puissants outils : Amazon Ads, algorithme plus étudié et documenté, possibilités d’optimisation des mots-clés et des descriptions…
  • Un délai plus court, un processus hyper rapide 

Publier un livre sur Amazon KDP ou d’autres bibliothèques en ligne est à la portée de n’importe quel auteur en herbe qui souhaite s’auto-publier. Grâce aux bibliothèques en ligne, aux e-books et livres au format kindle et e-pub, à l’impression à la demande et à l’exemple d’auteurs indépendants faisant le choix de l’auto-édition, publier un livre sur Amazon est ainsi devenu très facile. 

5.2. Auto-éditer votre best-seller pour lancer votre Side Hustle

Si vous aimez écrire, la publication d’un livre peut donc être une formidable opportunité de générer des revenus passifs. 

C’est aussi une technique souvent utilisée pour lancer un Side Hustle en profitant d’une audience ciblée et sélectionnée sur les plateformes de distribution d’ebooks comme Amazon KDP, Kobo, Barnes & Nobles, Nook et bien d’autres. 

Dans ce cas, la meilleure stratégie au début est de proposer le livre gratuitement et de prévoir à l’intérieur du livre un contenu complémentaire que les lecteurs pourront télécharger en échange de leur adresse e-mail. 

Une fois votre e-book écrit, il ne vous reste donc plus qu’à le publier gratuitement sur Amazon et vous voilà avec une nouvelle source de trafic très ciblé pour lancer votre side business, vendre vos services, augmenter votre trafic et votre chiffre d’affaires.

Pour un guide étape par étape pour publier un livre gratuit sur Amazon, rendez-vous sur cet article : Pourquoi et Comment Publier un Livre Gratuit sur Amazon.

Conclusion

Tout ce que vous venez de lire est important pour la réussite de votre livre, voire indispensable pour certaines parties.

Mais c’est loin d’être suffisant…

L’idéal, c’est de commencer le marketing et la préparation du lancement de votre livre le plus tôt possible.

Mais pas de panique si vous ne savez pas comment faire ou si vous avez déjà écrit votre livre : il existe toujours des solutions pour optimiser vos chances, dépasser vos freins et mettre à profit vos atouts pour la meilleure réussite possible de votre ou vos livre(s).

Comment ?

En commençant déjà par le commencement : en faisant le point de votre situation, en l’analysant et en choisissant une stratégie et un plan d’actions qui vous permettent de maximiser vos chances de réussite.

Je suis passé par là. J’ai publié de nombreux livres et je continue d’en publier de plus en plus, avec de plus en plus de succès.

Quel est mon secret ?

Il n’y en a pas vraiment : j’ai simplement expérimenté depuis des années et j’ai appris de mes échecs, surtout à mes débuts, et aussi de la réussite de mes derniers livres.

Il existe une solution pour faire un bond en avant dans le temps, obtenir toute cette expérience sans avoir à en vivre les périodes douloureuses d’échecs et d’interrogations.

C’est justement l’objectif de la formation Vendre plus de Livres sur Amazon KDP :

>> Inscrivez-vous maintenant en cliquant sur ce lien <<

Laisser un commentaire